L’un des plus visités en France, La Merveille de l’Occident

Difficile de ne pas être touché par cet écrin naturel qui semble protéger depuis des siècles le diamant qu’est le Mont Saint-Michel, entre Bretagne et Normandie. Classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, le Mont Saint-Michel est le 3ème site le plus visité de France avec environ 3 millions de touristes par an.

La Merveille de l’Occident ou plus communément appelé le Mont Saint-Michel mérite un article à lui tout seul. 🙂

mont_saint_michel_normandy_france_ile_pirate_telombre

Conseil, le Mont Saint-Michel est à visiter hors saison sinon tout le charme ambiant est perdu et attention aux pirates !

La baie du Mont-Saint-Michel est le théâtre des plus grandes marées d’Europe continentale, jusqu’à 15 mètres de marnage, différence entre basse et haute mers. La mer rejoint ensuite les côtes « à la vitesse d’un cheval au galop », comme dit l’adage.

Le Mont Saint Michel

Belle photographie de nuit de Lafranceetsesregions.fr ©

En 1846, Édouard Le Héricher le décrivait ainsi : « le Mont Saint-Michel apparaît comme une montagne circulaire qui semble s’affaisser sous la pyramide monumentale qui la couronne. On voudrait prolonger sa cime en une flèche aiguë qui monterait vers le ciel (la flèche actuelle ne date que de 1899), dominant son dais de brouillards ou se perdant dans une pure et chaude lumière. De vastes solitudes l’environnent, celle de la grève ou celle de la mer, encadrées dans de lointaines rives verdoyantes ou noires. »

le_mont_st-_michel_normandy_france-_view_bilingual_description_and_map

Le Mont Saint-Michel sur une carte du XVIIIème siècle.

Le Mont Saint-Michel est à l’origine d’un mythe selon lequel une vaste forêt du nom de Scissy s’étendait de la baie jusqu’aux îles Chausey au début de la dernière période postglaciaire.

Et voici quelques photos en extérieur.

13626586_1242248149152810_289509329817941307_n

Nous sommes parti par le biais de l’asso de Richter (photographe) : YEP (Youth Events in Paris) que nous remercions.

  • L’origine

Connu sous l’appellation de « mont Tombe ». A l’origine une pierre était posé pour exprimer le culte païen et sera remplacée par un premier oratoire en l’honneur de l’archange saint Michel à partir de 709. À partir de l’an 710 et pendant tout le Moyen Âge, il fut couramment appelé « mont Saint-Michel au péril de la mer » (Mons Sancti Michaeli in periculo mari) pour les difficultés que représentait la mer aux pèlerins.

20160724_123817.jpg

Depuis 2001, le Mont Saint-Michel héberge à nouveau une communauté monastique.

  • L’Abbaye de Mont-Saint-Michel

Incontournable. L’abbaye de Mont-Saint-Michel est superbe, elle est vaste et certaines des pièces telles que le ‘crypte aux grands piliers’ sont fantastiques. Le cloître est aussi très beau et les vues du haut sont jolies.

L’abbaye, qui est de style gothique, est connu comme ‘La Merveille’ et pour cause. Il a été construit au cours de nombreuses années entre le 11ème et le 16ème siècle.

Certains des bâtiments autour de l’abbaye sont réservés à la fraternité monastique de Jérusalem qui s’assurent que les prières sont constamment entendues dans l’abbaye. Après votre visite de l’abbaye, vous pouvez profiter d’une vue très loin à travers la baie.

tm-stmichel_11-mini

1874 : classé monument historique ▬ 1979 : intègre le patrimoine mondial de l’UNESCO

  • Quelques liens avant de mieux nous retrouver pour de nouvelles aventures: 

L’office de tourisme
Sur Wikipédia
Site du CMN
Infos pratiques

 

Categories: Voyages

1 reply »

  1. Votre blog est d’une rare beauté !
    Vous savez nous embarquer dans votre monde.
    Ondine
    http//:sable.skyrock.com/

Reaction

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s