Reconstitution Belle Epoque à Trouville-sur-Mer

A 200 km de Paris, Trouville-sur-Mer, petite ville pittoresque et séduisante. Le charme de sa station balnéaire qui sent bon le rétro et la richesse de son patrimoine architectural datant de la Belle époque. Elle est située dans le département du Calvados en Basse-Normandie, à l’embouchure de la Touques et en face du Havre. 

belle-epoque_deauville_trouville_sur_mer_normandy_france_telombre

1830 : Essor de la belle époque, la mode des bains de mer réputés pour ses bienfaits commence à presser la bourgeoisie parisienne sur la côte et voit fleurir ces villas luxueuses de bord de mer.

► Histoire ◄

Trouville-sur-Mer est la doyenne de toutes les villes du coin avec Dieppe. Autrefois petit village de pêcheur. L’apparition en 1840 du premier casino-salon mais également du chemin de fer attestent incontestablement des conséquences favorables des premiers pas du tourisme balnéaire. Petit à petit Trouville attirera des estivants très fortunés. Les plus riches d’entre eux se portent acquéreurs de terrains en bord de plage dans le but d’y construire leur villa d’été et engendrer les premiers bains de mer façon aristocratique.

Nous sommes donc au 19ème siècle. De plus en plus de peintres s’intéressent à cette petite bourgade romantique et pleine de charme naturel. Les romanciers de l’époque aiment aussi y faire halte afin de puiser l’inspiration.  La région normande et ses petits ports atypiques aura particulièrement attiré les intellectuels et artistes de Paris.

1936, les premiers congés payés ! La mode d’antan des bains de mer touche cette fois plus de classes sociales. C’est le temps des sexy maillots combinaisons à rayures et des pique-niques au bord de l’eau à foison ; des plaisirs simples que les travailleurs découvrent enfin. Ci-joint, l’atmosphère de l’époque en cartes postales.

► La mode des bains de mer ◄

C’est en Angleterre vers le milieu du XVIIIe siècle que la mode des bains de mer prit véritablement naissance.  En France, lorsque les grandes lignes furent leur apparition en 1860 entre la capitale et la côte normande, le public fortuné fut de plus en plus nombreux à profiter des plaisirs de la mer. Hôtels, villas, casinos et champs de course ornèrent petit à petit le front de mer et permettèrent ainsi aux estivants de recréer un mode de vie semblable à celui de la capitale.
La baignade elle-même, et la tenue des dames en particulier, fait l’objet de réglementations strictes. Ainsi à Trouville en 1857, la plage est séparée en trois secteurs : un pour les hommes, un pour les femmes, et une zone mixte accessible aux baigneurs des deux sexes, pour autant qu’ils soient couverts du cou jusqu’aux genoux. A l’exception de quelques autochtones, les dames faisaient trempette tout en papotant car la plupart ne savaient pas nager.

Plus d’info sur les bains de mer sur wikipédia

Et le super reportage Thalassa sur Ina.

affiche-1900-bains-mer-trouville

► Reconstitution des bains de mer ◄

Chaque année, “La Compagnie de l’Histoire et des Arts” organise une reconstitution Belle-Epoque de ces bains de mer au grand bonheur des vacanciers de la fin du mois d’août. Ainsi il est obligatoire de respecter le dress-code (1900 à 1914) . Voyez plutôt les images qui parlent d’elle même….

Le soir lorsque le soleil se couche nous nous réunissons en costume du soir dans une villa authentique pour bien finir la soirée. Matéa, Alina, Julia, Dorian, Olivier et Pierre en ont eu plein les yeux !

Crédit des photographes Pierre Leszczyk, EMPIREART / Marc Chaslin / Thuy Perchey

► Les célébrités ◄

S’il n’y est pas né, l’écrivain Alexandre Dumas est tout de même connu pour être le « découvreur » de Trouville.

De célèbres artistes comme les peintres Eugène Boudin et Claude Monet y séjournèrent souvent pour leurs vacances estivales. Marguerite Duras y eu également vécu. Enfin on dit que Gustave Flaubert y connut ses premières expériences sentimentales… ♡

Plus récent. Antoine de Caunes y possède une maison ainsi que Gérard Depardieu, José Garcia et Jean-Paul Belmondo. Ci-dessous quelques photos d’inspirations des scènes mises en peintures.

► Et quelques liens ◄

www.trouvillesurmer.org

www.trouville.fr

Wikipédia

Reaction

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s